Novembre 2017
J'ai beaucoup joué du violon quand j'étais enfant, jusqu'à la huitième année, et j'ai joué dans divers orchestres amateurs et groupes folkloriques, mais je n'ai recommencé à jouer régulièrement que depuis quelques années.

Je voulais un bien meilleur violon que celui avec lequel j'ai grandi, mais je ne savais pas trop par où commencer. En particulier, j'avais déjà essayé le violon d'un ami (un professionnel, avec un c.£250,000 violon italien), et j'ai eu du mal à produire un bon son avec, je savais donc que ce n'était pas seulement une question de prix !

J'ai d'abord essayé d'acheter un violon sur eBay. Il me semblait meilleur que mon instrument actuel et j'en étais d'abord satisfait, jusqu'à ce que je rejoigne un orchestre et que je me rende compte que je ne pouvais pas m'entendre jouer sans jouer de l'archet pratiquement sur le chevalet. Je suis revenu à mon violon d'origine et j'ai recommencé à chercher.

Après avoir passé quelques mois à essayer des instruments chez des revendeurs de violons locaux, j'avais du mal à trouver quelque chose de suffisamment meilleur que ce que j'avais pour mon budget, et quelques recherches sur Google m'ont amené sur le site de Martin Swan. J'ai particulièrement apprécié la description de son "violon d'artiste", car je recherchais un violon réactif (c'est-à-dire relativement facile à jouer !), avec un son et un volume excellents. J'ai parlé à Martin et il m'a proposé un choix de trois violons. J'ai opté pour le plus brillant, car l'instrument avec lequel j'ai grandi était très brillant. 

Cela fait maintenant un an que j'ai mon instrument et je l'adore ! Je pense qu'il m'a vraiment aidée à me développer en tant que joueuse, le violon étant beaucoup plus résonnant que ce que j'avais auparavant, en particulier dans les registres aigus, et il est capable de produire une gamme de sons beaucoup plus large. J'aurais aimé avoir un instrument de cette qualité dès l'âge de 14/15 ans, mais mieux vaut tard que jamais !
John Coulthard, Londres, Royaume-Uni

John Coulthard